Helen Keller et Julia Brace : une esthétique de la main et du nez

Le 27 juin 1880 naissait Helen Keller, autrice et militante américaine qui a perdu la vue et l’ouïe à l’âge de deux ans. Le développement de son odorat, mais également de sa perception du monde en général sont ici analysés par l’historienne des odeurs Caro Verbeek. L’occasion aussi d’évoquer la figure moins connue de Julia Brace, également sourde et aveugle.

« Brian Eno : en un mot ? Polymorphe », par Maïté Turonnet

Dans son ouvrage paru aux éditions Nez le 15 septembre 2022, la journaliste et autrice Maïté Turonnet livre un hommage aussi érudit qu’intime à un monde qu’elle connaît par cœur : celui des odeurs. À la page 143 de cette anti-encyclopédie olfactive, tour à tour drôle, tendre et sans merci, on croise une star du glam éprise d’effluves. À l’occasion de la fête de la musique, nous vous en offrons la lecture.

Cuir et parfum : peau contre peau

Au cœur de grands classiques de la parfumerie, l’accord cuiré revient aujourd’hui en majesté. Tour d’horizon éclairé par les regards de Christine Nagel, parfumeuse maison chez Hermès, et Céline Perdriel, parfumeuse chez Cosmo International Fragrances.

Avec La Fabrica, IFF explore de nouvelles voies pour l’olfaction

Depuis 2002, IFF multiplie les synergies entre ses parfumeurs, des artistes de tous bords et les élèves de différentes écoles. L’objectif est double : encourager les créateurs de demain à s’emparer de l’olfaction et nourrir la créativité des compositeurs de la maison.

Allô maman dodo : une chronique olfactive de Céline Ellena 

Le lien qui unit la mère et son nouveau-né passe essentiellement par l’odorat. Mais il n’a pourtant parfois rien d’une évidence. À l’occasion de la fête des mères, la compositrice de parfums Céline Ellena partage dans un texte émouvant son expérience olfactive de la maternité, entre odeur primaire et nuits apaisées.

Des effluves et une œuvre : Chop Suey, d’Edward Hopper

Peintre d’une Amérique sans éclat, celle de la middle-class urbaine, Edward Hopper savait faire surgir le mystère au cœur de la réalité la plus banale. Né en 1882, il a vécu près de soixante ans à New York, où il est mort dans son atelier de Greenwich Village, à 84 ans. À l’occasion de la Journée internationale des musées ce jeudi 18 mai, nous vous proposons la lecture d’un texte consacré à ce tableau de 1929, initialement publié dans Nez, la revue olfactive #15 – Au fil du temps.

Parfums de libération

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la parfumerie française retrouve petit à petit un élan productif et un souffle créatif. Pour célébrer ce 8 mai, nous vous offrons le chapitre retraçant les années 1940 dans Une histoire de parfums, écrit par Yohan Cervi et publié aux éditions Nez.

Michel Roudnitska : « Diorissimo demeure une création révolutionnaire »

Pour fêter ce 1er mai, à défaut du traditionnel brin de muguet, nous vous offrons un entretien de Michel Roudnitska initialement parue dans Une histoire de parfums de Yohan Cervi. Il nous parle de Diorissimo, l’œuvre de son père, une référence absolue et sans doute le plus beau des muguet de la parfumerie.

IFF et L’Âme du bois célèbrent la beauté des arbres

Lorsqu’un amoureux de la nature s’associe aux parfumeurs qui savent la magnifier, de créatives idées bourgeonnent pour honorer les bois. Fabrice Croisé fait ainsi pousser chez IFF une étrange forêt de parfums.

Produits ménagers premium : c’est du propre !

Les produits ménagers remplissent nos maisons comme notre mémoire olfactive. Si leur parfumage obéit à des codes bien établis dans la grande distribution, certaines marques proposent aujourd’hui des produits plus premium, s’affranchissant (ou pas) de ce cadre. Nez a rencontré deux spécialistes, Valérie de Beauregard et Julia Nitard de Takasago, et réalisé un banc d’essai avec une sélection de nouveautés haut-de-gamme.

Femmes en parfumerie : la face cachée de l’industrie

Derrière une poignée de grands noms, l’industrie du parfum est pendant des années restée le creuset de stéréotypes bien ancrés et d’inégalités de genre. Retour sur un long chemin pavé (ou pas) de bonnes intentions, éclairé par plusieurs témoignages.

Sarah Bernhardt, monstre sacré : conversation entre Jean-Luc Komada et Eugénie Briot

Spécialiste de l’histoire de la parfumerie au XIXe siècle, Eugénie Briot a rencontré l’écrivain Jean-Luc Komada pour converser sur l’univers olfactif de l’actrice, disparue il a tout juste 100 ans. À cette occasion, nous vous proposons de redécouvrir cet article issu de Nez, la revue olfactive #04 – Le parfum et l’art.

Avec le soutien de nos grands partenaires

IFRA