Une approche sociale du parfum, par Didier Lestrade

Cofondateur d’Act Up Paris et de la revue Têtu, Didier Lestrade a dès la fin des années 1980 décrit dans Libération l’essor de la house music de Chicago, New York et Detroit. Interrogé pour le grand dossier de Nez #14 sur les liens entre critique musicale et olfactive, il prolonge ici son propos, partageant son amour pour les effluves simples et abordables.

Dossier de presse : de l’art de mettre en scène l’immatériel

Comment les différents acteurs concourent-ils à la création, à la publication et à l’évolution du dossier de presse, cet outil de travail qui conditionne le discours des journalistes et, par là, l’image de la parfumerie ? Pour compléter notre dossier « Réinventer les discours de la parfumerie », nous vous proposons un article initialement paru dans Nez, la revue olfactive #12.

Des odeurs ou un sort ! – Un conte d’Halloween

Si la fête d’origine celtique connaît plus d’engouement outre Atlantique, elle est devenue, chez nous aussi, l’occasion de nous plonger dans une atmosphère automnale, à la lueur des bougies. Pour célébrer à notre manière cette tradition, nous vous proposons un conte d’Halloween olfactif, où l’on croise un chercheur et un parfumeur, entre odeur de la peur et sillage d’un fantôme…

Dissonance olfactive, entre discours et réalités

Champs de roses à Grasse, patchouli écoresponsable et quelques gouttes de la plus belle lavande bio : à les entendre, les marques mainstream remplissent exclusivement leurs flacons d’extraits de nature toujours plus durable, plus éthique, plus consciente. Et si la parfumerie essayait de parler autrement de ses créations ?

Transformer les discours de la parfumerie

Mythes, légendes, mises en lumière trompeuses, distorsion de la réalité : l’industrie de la parfumerie s’est depuis longtemps entourée d’un culte du secret, du mystère, voire du mensonge. Et si le moment était venu de faire bouger les lignes ?

Les notes salées : embruns et papilles

Souvent employées pour évoquer une atmosphère marine, les notes salées font référence au goût avant tout. Tour d’horizon de l’interprétation du sel en parfumerie éclairé par les regards d’Aliénor Massenet (Symrise) et de Cécile Matton (Mane).

Les superpouvoirs des odeurs

À l’ère du développement personnel et de la quête d’harmonie, l’enjeu n’est plus seulement de sentir bon : il faut aussi se sentir bien. À l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, nous vous proposons un article initialement paru dans la revue Nez, évoquant l’influence des odeurs sur notre humeur.

« Archéométrie des sens » : plongée sensible dans le passé

De quelles manières les parfums, saveurs, sons, textures, lumières, couleurs ont-ils servi les êtres humains et animés leur monde au cours du temps ? Et comment les cinq sens pourraient-ils aujourd’hui permettre d’approcher les objets du passé et les vécus de nos ancêtres ?
Compte-rendu de la journée d’étude organisée le 19 septembre dernier à l’INHA à Paris.

Le vétiver, ombre et lumière

Si cette plante tropicale est depuis longtemps un classique de la parfumerie, elle semble connaître un regain d’intérêt ces derniers temps. Tour d’horizon éclairé par les regards des parfumeurs Marc-Antoine Corticchiato (Parfum d’empire) et Quentin Bisch (Givaudan).

Les notes anisées, spiritueuse aromatique

Tout à la fois très évocatrices et clivantes, les notes anisées renvoient à un prisme de matières premières varié. Tour d’horizon de leurs interprétations olfactives, éclairé par les regards de Caroline Dumur (IFF) et Ilias Ermenidis (Firmenich).

Le cannabis, vert transgressif

Les créations inspirées par la marijuana se multiplient depuis plusieurs années.
Tour d’horizon des interprétations olfactives de la plante, éclairé par les regards des parfumeurs Olivier Cresp (Firmenich) et Nicolas Beaulieu (IFF).

Speed Smelling 2022 par IFF : sur un air de transatlantique

Cette année, les treize parfumeurs de la maison de composition ont planché sur le thème « Un Américain à Paris ». Un support propice à la liberté de création et à l’éloge des molécules dites « captives », exclusivement mises au point par l’entreprise.

Alcool : le parfum peut-il s’en sortir ?

Alors que les enjeux environnementaux poussent l’industrie à repenser sa chaîne de production, l’éthanol, constituant près de 80% de la composition d’un parfum, fait l’objet d’une attention nouvelle. Comment est-il traditionnellement obtenu et quelles sont les alternatives actuelles ? Enquête.

Esxence 2022, de la niche à plein nez

Grand rendez-vous mondial de la parfumerie de niche, le salon milanais Esxence s’est tenu à l’abri du soleil de juin, dans un grand hall transformé en un labyrinthe de marques. Tour d’horizon des découvertes et lancements à venir.

Homme et parfum : une histoire complexe

À l’occasion de la fête des pères, nous vous offrons un article de l’historienne Eugénie Briot qui retrace la naissance et l’évolution de la parfumerie masculine.

Avec le soutien de nos grands partenaires