Julie Masse

Julie Massé : « La vanille est incomparable pour apporter un sillage, une signature, du volume »

Cette publication est également disponible en : English

Parfumeur chez Mane depuis 2010, Julie Massé a notamment signé Le Temps des rêves avec Mathieu Nardin pour Goutal, avec Christine Nagel pour Giorgio Armani, Thé Yulong et Pivoine Suzhou avec Cécile Matton pour Armani Privé, ou encore Eternity for Men Cologne avec Véronique Nyberg et Ralf Schwieger pour Calvin Klein.


Entretien tiré du chapitre consacré à la vanille, dans l’ouvrage De la plante à l’essence – Un tour du monde des matières à parfums (voir ci-dessous)

Que vous inspire la vanille ?
Il existe un paradoxe, car c’est une matière première dont tout le monde pense connaître l’odeur, mais beaucoup confondent celle-ci avec celle de la vanilline, douce et poudrée, qui n’en est qu’un composant. À tel point que, si vous faites sentir de l’absolue à quelqu’un, il ne l’identifiera probablement pas. La vanille réserve même des surprises aux parfumeurs. On dit que les gousses vertes ne sentent rien, mais, lorsque je suis entrée dans un hangar où elles attendaient d’être traitées, à Madagascar, j’ai été saisie par une odeur de fleurs blanches extraordinaire, aux accents solaires et épicés.

Quelles nuances olfactives observe-t-on entre les différentes qualités de vanille ?
Obtenue par extraction au solvant volatil des gousses, l’absolue est la plus riche et complexe, à la fois boisée, légèrement cuirée, tabacée, avec des facettes épicées de type eugénol. Le Jungle Essence, résultat d’une extraction au fluide supercritique, est quant à lui plus proche de la gousse, plus doux. Il nous permet également d’obtenir un coproduit : l’huile de vanille Pure Jungle Essence, beaucoup plus animale, avec des facettes de crésol. Enfin, l’infusion, produite par macération de la gousse dans un mélange d’eau et d’alcool, très subtile, est aussi plus abordable, ce qui présente l’avantage de pouvoir l’utiliser en plus grande quantité.

Qu’apporte la vanille dans une composition ?
Avec sa générosité et sa sensualité, elle procure de la rondeur, du confort, et peut ainsi adoucir les notes un peu dures. Je la trouve particulièrement magique dans des accords boisés, cuirés, épicés ou minéraux. C’est une matière première luxueuse, mais, même employée en simple touche, elle est incomparable pour apporter un sillage, une signature, du volume. Dans de Giorgio Armani, la vanille Jungle Essence donne du caractère et du relief au parfum.

Cet entretien est tiré du livre :
De la plante à l’essence – Un tour du monde des matières à parfums
From Plant to Essence – A World Tour of Fragrant Raw Material

(Français-English), Nez éditions, Collectif, 2021, 30€

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avec le soutien de nos grands partenaires